Débrief Jour 2 (English version below)

La seconde journée est à présent terminée. Avec les entrées en lice de Fernandez, Gérard, Wagner ou encore De Groot, le spectacle fut au rendez-vous, tout comme le soleil et la chaleur qui ont accompagné les champions tout au long de la journée. Le débrief de cette 2ème journée !

Le fait : les favoris assurent

La plupart des favoris entraient en lice aujourd’hui. Chez les hommes, les deux favoris du tournoi, Gustavo Fernandez et Joachim Gérard, étaient tous les deux opposés à des Français. Ils ont remporté leur match et mis un terme à l’aventure de Laurent Giammartini et  Goeffrey Jasiak. Le duel à distance a donc commencé. Les 2 premières têtes de séries du tableau Quad, David Wagner et Andy Lapthorne, ont également réussi leur entrée dans le tournoi et n’ont pas perdu le moindre set. Enfin, après la nette victoire hier de Yui Kamiji, Diede De Groot se devait de réagir. Pari réussi puisqu’elle a battu la Marocaine, Yamani.  

La joueuse : Mathewson, le sourire malgré tout

La déception et la frustration sont des émotions qui traversent tous les joueurs et toutes les joueuses, quel que soit leur niveau. Après un match long de 2h39 sous un soleil accablant, Dana Mathewson a perdu face à Ellerbrock (7/6(5) 6/7(7) 6/0) mais l’Américaine, qui réalise ses études à Londres, a tout de même conservé le sourire. Il faut dire qu’elle est revenue de nulle part dans ce match. Menée 6 points à 2 dans le tie-break du second set, elle a sauvé, une à une, les balles de match qu’elle a eu à défendre. En vain puisqu’elle a perdu le 3ème set (6/0) mais toujours avec le sourire.

L’image : Limborg/Fusade, comme à la belle époque !

Le score est anecdotique (6-0/6-0) car ce match restera l’image de la journée : Jean-Pierre Limborg et Pierre Fusade, les deux pionniers du tennis fauteuil, se sont réunis le temps d’un double, comme au bon vieux temps. Et la défaite contre la paire Tom Egberink et Ben Weekes n’a pas entaché leur plaisir. Complices sur le court comme dans la vie, nos deux Français ont joué pour s’amuser devant quelques spectateurs venus les encourager. Ils ont pu apprécier l’ambiance sur le terrain, les rires entre les joueurs et les fameux « come on JP ». Un dernier match sur leur tournoi favori avant une retraite bien méritée, pour Jean-Pierre.

Le chiffre : 153

1
Minutes, c'est la durée du match entre Bernal et Shuker

C’est, en minutes, la durée du match entre la Britannique, Lucy Shuker et la Colombienne, Angelica Bernal. Après plus de 2h30 d’effort, c’est Bernal qui a remporté l’âpre combat (6/4 2/6 7/5), pourtant moins bien classée que son adversaire (14ème mondiale). Le public est venu nombreux, notamment en fin de match, pour encourager les deux joueuses alors que le soleil était à son zénith. Les organismes ont été mis à rude épreuve et Bernal devra vite récupérer pour affronter une autre marathonienne, Sabine Ellerbrock qui a passé 6 minutes de plus sur le court cet après-midi.

L’histoire du jour : d’adversaire à partenaire

Lucas Sithole et Myung-Je Kim ont vécu une journée qu’ils ne sont pas prêts de revivre de sitôt.  Ils sont passés du statut d’adversaire en simple à celui de partenaire en double en quelques heures ! Leur confrontation a tourné à l’avantage de Lucas Sithole, tête de série n°3 du tournoi qui, après un très mauvais début de match, a réussi à inverser la tendance et à remporter les deux sets suivants (1/6 6/2 6/4) . Le Sud-Africain, à l’histoire singulière (voir portrait), a terminé fatigué après un long combat de 1h35. Mais la fatigue ne les a pas empêchés de remporter leur double en fin d’après-midi.  

Le match : Martin De La Puente s’est bien repris

Programmé en second match sur le court central, le duel entre Frédéric Cattaneo et Martin De La Puente a tourné à l’avantage de l’Espagnol. Mené 2/6 1/3 par un Français inspiré, De La Puente s’est accroché et a réussi à inverser la tendance pour remporter 5 jeux d’affilée et s’adjuger la seconde manche (6/3).  Le 3ème set a été à sens unique (6/1) et après la balle de match gagnée, il a pu exprimé son soulagement. Âgé de seulement 18 ans, De La Puente représente l’avenir mais également le présent puisqu’il est en quart de finale du tournoi pour la première fois de sa carrière.

English Version

News of day 2

End of the second day. The winners Fernandez, Gérard, Wagner and De Groot, gave a great show, all under a blazing sun and high temperatures throughout the day. The résumé of this second day!

A fact : the seeds at their best

Most of the seeds played their first game today. The two favourites of the tournament, Gustavo Fernandez and Joachim Gérard both played against French players and won their games against Laurent Giammartini and Goeffrey Jasiak. The two seeds of the Quads, David Wagner and Andy Lapthorne, also both won their games, never letting up a single set. After Yui Kamiji’s victory yesterday, Diede De Groot followed suit and won her game against the Moroccan player, Souad Yamani.

The picture of the day: Limborg/Fusade, just like the old days!

This match will remain as the match of the day : Jean-Pierre Limborg and Pierre Fusade, the two pioneers of wheelchair tennis got together for a game of doubles -where the score was 6/0 – 6/0 – a get together to remember old days. Their defeat against Tom Egberink and Ben Weekes was no disappointment to the pair who had a great time. Friends on court and in life, our two frenchies came to share the fun of a game in front of a large audience come to applaud them and to hear the now famous ‘come on JP’. A last game exchanged on their favourite tournament before a well deserved retirement at least for Jean-Pierre.

The player : Matthewson, keep smiling, whatever

Deception and frustration are emotions that submerge all players, whatever their ranking. After a 2h39 mns game under a scorching heat, Dana Matthewson lost against Ellerbrock (7/6 (5) / 6/7(7) 6/0). Nevertheless, the young American who is studying in London, never lost her smile. She came back in the game in the second set, led by 6 points to 2 in the tie-break of the second set, she won every single ball that followed. Though she unfortunately lost the third set (6/0), she still had that smile on her face.

The match : Martin de La Puente fought back

Second match of the day on the Central Court, the duel between Frédéric Cattaneo and Martin De La Puente saw the Spaniard grabbing the advantage. Loosing 2/6 1/3, the frenchman didn’t give up and managed to win 5 games in a row, thereby winning the second set (6/3). The 3rd set unfortunately was lost (6/1) and brought a look of relief on De La Puente’s face. Aged only 18, the young Frenchie has a great future but is also very present on this tournament as he will be in the quarter final for the first time of his career.

The figure : 153

It is, in minutes, the duration of the match between the British player, Lucy Shuker and Angelica Bernal the Columbian. After an intensive game of 2 hrs and 30 minutes, Bernal (ranked 14th in the world) finally won the battle (6/4 2/6 7/5).The public was there to cheer them on, especially at the end of the match, played under a blazing sun. A real physical torture from which Bernal will have to recuperate rapidly before she faces another athelete, Sabine Ellerbrock who also played a very long game this afternoon.

The story of the day: from opponent to partner

It will be long before Lucas Sithole et Myung-Je Kim relive the experience of today. In just a few hours they changed their roles from opponents on the court to partners in a double!

After a bad start, Lucas Sithold, No 3 of the tournament, won the game with two sets after the other (1/6 6/2 6/4). The South African, who has a special story, (see portrait) finished extremely tired after a game of 1h35.Though tired, he still managed to win the double in the afternoon.