GUSTAVO FERNANDEZ (ARG) AU SOMMET.

Une saison ponctuée par 6 trophées en simple, dont 3 titres du Grand Chelem : l’Open d’Australie, Roland Garros et, pour la première fois de sa carrière, Wimbledon. Elle propulse FERNANDEZ (ARG) à la place de n°1, très convoitée au classement mondial de l’UNIQLO Wheelchair Tennis Tour.

 Cet exploit est construit sur les fondations de ses succès en Grand Chelem. Gustavo FERNANDEZ (ARG)  soulève les titres dans la catégorie simple Messieurs à l’Open d’Australie, Roland Garros et, pour la première fois de sa carrière, à Wimbledon.

 En Septembre, à l’US Open , Gustavo FERNANDEZ voit l’opportunité de marquer l’histoire et ainsi, devenir le premier joueur de tennis en fauteuil à terminer un Grand Chelem en simple.

Privé d’un carton plein :

 FERNANDEZ s’est rendu à l’US Open en septembre avec l’espoir de marquer l’histoire en devenant le premier joueur de tennis en fauteuil à terminer un Grand Chelem en simple. Mais en demi-finale, malgré son premier set gagnant, il s’est incliné contre le français Stéphane HOUDET.

 HOUDET a été un adversaire récurrent cette année pour FERNANDEZ. Ils se sont affrontés à 9 reprises en simple, et FERNANDEZ est sorti vainqueur 6 fois. Le français a vaincu FERNANDEZ lors des 4 derniers US Open, mais aussi à l’Open de tennis fauteuil de Bendigo en janvier et lors des demi-finales du tournoi mondial de tennis en fauteuil ABN AMRO de février.

 Heureusement pour FERNANDEZ (ARG), il franchit le dernier obstacle aux Internazionali BNL d’Italia de mai,  contre HOUDET (FRA), alors qu’il remporte également le podium au BNP Paribas Open de France en juin.

Du Simple au Double :

 À la fin de la saison, FERNANDEZ affiche également 5 titres en double, dont celui de Roland Garros où, avec le Japonais KUNIEDA, il batHOUDET et son compatriote Nicolas PEIFER en finale.

 C’est le premier titre en double de Grand Chelem de FERNANDEZ (ARG).

 

FERNANDEZ déclare : « Cette année a été incroyable. Je pense que tout le travail acharné sur le terrain, et en dehors, a porté ses fruits pour jouer un tennis incroyable. C’est ce qui me rend vraiment heureux dans la vie : ma passion pour le tennis et jouer du mieux que je peux. »

« Je pense que cette année, j’ai fait un grand pas en avant dans cette direction et j’en suis fier.  Je suis fier de moi et de toute mon équipe, ce qui était essentiel pour y parvenir.  Les résultats sont dus à tout ce que nous avons fait ensemble au fil des ans, et c’est ce qui compte le plus.  Ce fut une année incroyable et elle restera à jamais dans mon cœur ».

Source: ITF Wheelchair