Gustavo Fernandez, nouveau maître du tennis fauteuil

A 24 ans, Gustavo Fernandez est le nouveau maître des lieux au BNP Paribas Open de France. Après les nombreuses années de domination du Japonais Shingo Kunieda, Gustavo Fernandez semble être le prochain joueur amené à dominer le circuit mondial. Son 3èmesacre consécutif au BNP Paribas Open de France en est la meilleure illustration. 

Un parcours parfait lors de la 34èmeédition 

Après le Hollandais Ricky Molier et la Japonais Shingo Kunieda, Gustavo Fernandez est le 3èmehomme à avoir réussi à remporter trois fois consécutivement le BNP Paribas Open de France. L’Argentin a remporté l’édition 2019 en dégageant une impression de maîtrise et de facilité déconcertante. En moyenne, il a perdu seulement 3 jeux par match et aucun de ses adversaires n’a réussi à lui prendre plus de 3 jeux par set. Nicolas Peifer, en quart de finale, est celui qui lui a posé le plus de problèmes. Gordon Reid, au tour suivant, était trop fatigué, tout comme Shingo Kunieda en finale. Outre la fatigue, ils ont surtout subi la loi de Gustavo Fernandez, agressif dès que l’opportunité se présentait. Ses gifles en coup droit ainsi que sa capacité à prendre la balle tôt lui ont permis d’étouffer ses adversaires, complètement dépourvus de solutions. 

Gustavo Fernandez titré pour la 3ème fois au BNP Paribas Open de France. Photos: Yonathan Kellermans.

Présent lors des grands rendez-vous 

L’année 2019 rime avec grand rendez-vous pour Gustavo Fernandez. L’Argentin en est déjà à 29 victoires cette année mais, en dehors de ce chiffre astronomique, c’est sa capacité à répondre présent lors des événements majeurs qui impressionne. Le n°1 mondial a remporté les deux premières levées du Grand-Chelem, en Australie et à Paris, Ajoutez une demi-finale en Coupe du Monde ainsi qu’un sacre au BNP Paribas Open de France et vous avez une année déjà pleine. Son jeu se prête mieux aux surfaces lentes, ce qui explique en partie sa tournée américaine de mars manquée. 

De nombreux rivaux qui semblent désarmés 

Son titre à Roland-Garros lui a permis de récupérer la place de n°1 mondial qu’il avait occupé une première fois en août 201. Mais celle-ci était précaire puisque Shingo Kunieda pouvait la lui reprendre à Antony. Le titre, la semaine suivante, au BNP Paribas Open de France, a consolidé son statut de nouveau maître du circuit. Si il possède une avance relativement maigre sur le Japonais (environ 300 points), Gustavo Fernandez semble bel et bien parti pour durer. 

Si ses rivaux sont nombreux – Shingo Kunieda, Gordon Reid ou encore Stéphane Houdet – il paraît avoir pris l’ascendant tennistique et mental sur ses adversaires. Lors de la finale, Kunieda a semblé, par séquence, totalement impuissant face à son rival argentin. La même impression s’est produite lors de la demi-finale opposant Gordon Reid à Gustavo Fernandez. Le Britannique a d’ailleurs perdu 5 fois en 2019 face à l’Argentin. Même constat pour Stéphane Hoidet, n°3 mondial, qui s’est incliné à 6 reprises cette saison face à lui. Gustavo Fernandez est bien le maître des lieux au BNP Paribas Open de France, en attendant d’être le maître du monde. 

Auteur: Valentin Desanges