Le BNP Paribas Open de France débute dans 2 mois !

Le 19 juin prochain marquera le début de la 33ème édition du BNP Paribas Open de France. Tournoi emblématique du tennis fauteuil, l’Open de France sera, une nouvelle fois, un moment incontournable de la saison et regroupera les meilleurs joueurs du monde durant une semaine. Venez nombreux assister à cet événement unique ! 

Un tournoi de haut niveau

Chaque année, le BNP Paribas Open de France attire les tous meilleurs joueurs et joueuses du circuit mondial de tennis en fauteuil. Cet engouement est notamment dû au statut de “Super Series”. Il appartient en effet, au gotha du “UNIQLO Wheelchair Tennis Tour” et possède le statut de “Super Séries”, catégorie de tournois la plus élevée derrière les Grands Chelems. “L’Open de France fait partie du circuit Super Séries et fait donc partie des 6 plus grands tournois au monde,en handisport, ce qui est une preuve que – si il fallait encore le démontrer – la France est capable d’organiser de très grands événements de très haut niveau, qui puissent mettre en valeur les partenaires et le sport en France”, souligne Cédric Mocellin coordinateur ITF et joueurs. En effet, ils ne sont que 6 tournois à bénéficier de ce statut:

Le circuit majeur de tennis en fauteuil se décompose de la même manière que celui des valides: un circuit majeur (Grand Chelem, Super Series et ITF 1 Series, 2 series et 3 Series) et un circuit secondaire (ITF Futures Series). Apprécié par tous les joueurs et considéré comme “le plus grand tournoi de l’année” depuis 2015, le BNP Paribas Open de France est une formidable vitrine du tennis handisport. C’est le plus grand tournoi en Europe derrière Roland-Garros. Historiquement, il est le premier tournoi handisport créé en Europe, en 1986. Le tournoi est organisé par la Fédération Française Handisport sous l’égide de la Fédération Française de Tennis depuis 2017.

1
Dollars de prize-money

Un palmarès prestigieux

Depuis 1986, date de sa création, le BNP Paribas Open de France a toujours couronné de grands champions. Au palmarès du tournoi, on note les plus grands noms du tennis fauteuil: David Wagner (7 fois vainqueur en Quads), Stéphane Houdet, Esther Vergeer ou encore Shingo Kunieda. Ce dernier possède d’ailleurs le record du nombre de victoires remportées consécutivement (6). Chez les dames, la détentrice du nombre de titres du BNP Paribas Open de France est Esther Vergeer qui a remporté 6 fois le tournoi entre 2001 et 2008.

 

L’édition 2017 avait vu l’émergence d’un nouveau champion en la personne de Gustavo Hernandez. L’actuel 2ème mondial avait créé la surprise en éliminant Stéphane Houdet en demi-finale et le numéro 1 mondial de l’époque en finale, Gordon Reid. La finale femmes avait été bien plus serrée et indécise entre la numéro 1 mondiale, Yui Kamiji, et la numéro 2 mondiale, Jiske Griffioen, cette dernière triomphant (6/3 3/6 7/6) assurant donc l’alternance avec sa rivale (2014, Kamiji / 2015, Griffioen / 2016, Kamiji). L’éternel Américain, David Wagner, qui a remporté son premier Open de France en 2006 dans la catégorie Quads, a de nouveau triomphé à Antony. Pour la septième fois… Enfin, le seul cocorico est venu du tournoi de double où la paire française composée de Stéphane Houdet et Nicolas Peifer s’est imposée.

Un spectacle unique et gratuit

Le statut de Super Series n’est pas le seul atout du toiurnoi. Disputé en plein cœur du parc départemental des sports de la Grenouillère, le tournoi se déroule dans un cadre bucolique, idéal pour jouer au tennis et pour assister aux matchs. Il attire, chaque année, plus de 4000 spectateurs qui viennent assister gratuitement aux matchs sur l’ensemble des 6 jours. Durant l’intégralité de la semaine, plus de 140 bénévoles (ramasseurs de balles compris) travaillent d’arrache-pied pour assurer le bon déroulement du tournoi. Les 40 arbitres et juges de ligne qui officient assurent également un spectacle de qualité.

Le tennis en fauteuil est un sport spectaculaire mais trop peu connu du grand public. Les joueurs sont des professionnels qui parcourent le monde tout au long de l’année pour vivre leur passion: “Ce sera de nouveau le cas cette année car on va jouer en Afrique du Sud, puis les championnats de France par équipe, la Coupe du monde par équipe, on va aussi jouer à Rome et au Japon avant de rentrer pour jouer Roland Garros puis le BNP Open de France avant d’enchaîner sur Wimbledon” témoignait Stéphane Houdet, n°1 français, dans notre magazine de l’année dernière. Ces sportifs et sportives sont particulièrement inspirants dans la mesure où ils jouent avec les mêmes règles que les valides à une exception près: ils ont le droit à deux rebonds (qu’ils n’utilisent d’ailleurs pas toujours).

 

En attendant le début du tournoi, n’hésitez pas à suivre son actualité sur les différents réseaux sociaux !