Le choc du jour : Gustavo Fernandez (ARG) [1] vs Laurent Giammartini (FRA) (English version below)

En 3ème match sur le Central

Le contexte: Passé contre avenir

Prévu en 3ème rotation sur le court central, le duel oppose deux anciens vainqueurs du tournoi : Gustavo Fernandez et Laurent Giammartini. Le premier nommé est le tenant du titre alors que le second a remporté son dernier BNP Paribas Open de France en 1996, il y a…  22 ans ! Le français est en effet le premier vainqueur de l’épreuve (1986) et le co-déteneur du nombre de titres remportés dans la catégorie messieurs, avec Shingo Kunieda (6 titres chacun).

C’est également un match entre la jeunesse incarnée, par le numéro 3 mondial actuel, et l’expérience et l’histoire représentées par Giammartini. Près de 27 ans séparent les deux joueurs et la différence d’âge devrait jouer son rôle quant à l’issue du match. Car, si Laurent Giammartini reste un très bon joueur capable de briller, il ne possède plus la vitesse de déplacement que requiert le haut niveau et que possède Fernandez.

 

Leur état de forme : Giammartini en forme, Fernandez revanchard

Tête de série n°1 du tournoi, Gustavo Fernandez a bénéficié d’un bye au premier tour (exempté) alors que le Français a joué hier. Sa victoire autoritaire face à son compatriote, Didier Guiard, prouve que même à 51 ans il reste compétitif. Preuve supplémentaire de sa bonne forme : avant d’arriver au BNP Paribas Open de France, il a remporté l’Open de Cagnes (Futures Series) sans perdre le moindre set et en battant notamment Spaargaren, n°10 mondial. L’Argentin, quant à lui, a disputé l’Open de l’île de Ré (1 Serie) perdant en demi-finale face à Joachim Gérard.

 

1
27 ans séparent les deux joueurs

L’enjeu : Entre plaisir et envie

Les deux protagonistes viseront d’atteindre les quarts de finale du tournoi messieurs. Mais c’est bien le seul point commun ! Pour Fernandez, l’enjeu sera de bien débuter son tournoi, lui qui cherche à conserver son titre de l’année passée. A l’opposé, Giammartini arrivera avec aucune pression et la simple motivation de réussir un bon match.

Les face à face : 1 à 0 pour Fernandez

Du fait de la différence d’âge, les deux joueurs ne se sont affrontés qu’à une seule reprise, en 2012 lors du tournoi « Trofeo Della Mole ». Cette rencontre avait eu lieu au stade des quarts de finale et l’Argentin avait gagné le match (6/4 6/0), avant de remporter le titre dans la foulée. Bis repetita ?

L’avis de Cédric Mocellin (directeur sportif du tournoi) :

« Ce qui est exceptionnel c’est de voir Laurent, à 51 ans, être toujours autant compétitif. C’est quand même le premier numéro 1 mondial qui était français, il a ouvert la voie. C’est deux grands champions qui se rencontrent aujourd’hui avec, d’un côté la jeunesse, Fernandez, et de l’autre l’expérience, le gars qui est toujours là (Giammartini). C’est aussi la confrontation entre un monde qui est professionnel avec un autre, plus amateur. Ça va être super compliqué pour Laurent tout de même, pour une chose : la vitesse. Le recul important sur le central favorise les joueurs avec une vitesse de déplacements importants. La couverture de terrain de Gustavo va faire la différence. »
Cédric Mocellin
Directeur Sportif

English version

Today’s top game : Gustavo Fernandez (ARG) [1] vs Laurent Giammartini (FRA)

Past vs Present

Expected 3rd game on central court, the challenge will oppose two previous winners of the tournament : Gustavo Fernandez and Laurent Giammartini. Gustavo is title holder whereas Laurent won his last BNP Paribas Open de France tournament in 1996, a mere 22 years ago ! The french player was the winner of the 1st edition of the tournament in 1986 and the co-holder of the highest number of wins of this tournament, shared with Shingo Kunieda, both with 6 wins.

It is also a match showing the young seed, ranked No 3 in the world at the moment, facing the experience and gaming history of Giammartini. 27 years difference between the two players could have an impact on the outcome of the game ! Even if Laurent Giammartini is still capable of playing a great game he no longer has the speed of mobility that Fernandez has.

Giammartini is in top shape, Fernandez is revengeful !

Seed of the tournament, Gustavo Fernandez benefited from a bye on his first match whereas the french player already played yesterday. His quick win yesterday against his compatriot, Didier Guiard, proves that even at 51 he is still competitive. To prove this even more : before joining the BNP Paris Open de France, he won the Open de Cagnes (Future Series) without loosin a single set and winning against Spaargaren, ranked No 10 in the world. As for the Argentinian, he played and lost against Joachim Gérard in the semi finals of the Open de l’Ile de Ré.

The two challengers are both aiming for the mens’ quarter finals. That’s about their only common objective. Fernandez will need to get a good start on this game in order to keep his title, so a little under pressure, whereas Giammartini has no pressure but the simple wish to play a good game.

Because of the age gap, the two players only every played against each other in 2012, during the « Trofeo Della Mole  tournament. They met in the quarter finals where the Argentinian won (6/4 6/0) before winning the tournament. Bis repetita ?

A word from Cedric Mocellin (tournament sports director)

«What is exceptional is to see how, at 51, Laurent is still competitive. He was the first french to be ranked No 1in the world. He showed the way.

It is the get together of two great champions, on the one side Fernandez with his youth and on the other Giammartini, experience and longevity. It is also the meeting of two worlds, professional and amateur. It might nevertheless prove hard for Laurent on one aspect : mobility. The depth of the central court is beneficial to players with great mobility. Gustavo’s capacity to cover the court will make the difference.»