Le tournoi féminin : Kamiji face aux Hollandaises

Le tableau féminin est très dense cette année avec 9 des 10 meilleures joueuses du monde présentes au BNP Paribas Open de France. Parmi elles, Yui Kamiji et Diede De Groot se dégagent et sont données favorites. Mais attention, les outisiders comme Van Koot et Lucy Shuker sont nombreuses!

C’est LA favorite du tournoi, celle qui domine toute la saison 2018. La Japonaise n’a perdu qu’une seule fois cette année contre 27 victoires, ne concédant au total que trois petits sets. A noter, qu’elle a déjà remporté 6 titres, dont Roland-Garros la semaine dernière. Domination incontestable. Sa seule contre-performance est intervenue en finale de l’Open d’Australie face à Diede De Groot (7/6(4) 6/4). Défaite l’année passée en finale, face à la désormais retraitée Jiske Griffioen, Yui Kamiji tentera de remporter son 4ème BNP Paribas Open de France.

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: vainqueur en 2013, 2014 et 2016.

Son classement : 2ème mondiale

Diede De Groot s’avance vers le BNP Paribas Open de France avec le statut d’adversaire n°1 de la japonaise, Yui Kamiji. Malgré sa première place mondiale, la jeune Hollandaise de 21 ans ne part pas favorite tout simplement parce qu’elle vient de perdre face à la Japonaise en finale de Roland-Garros. Pourtant, elle réalise une saison époustouflante avec trois titres remportés, dont l’Open Australie, première levée du Grand Chelem de l’année. Héritière de Griffioen et Vergeer, les anciennes gloires du tennis fauteuil, De Groot doit maintenant réussir à s’imposer dans les grands rendez-vous. Lors des trois dernières éditions du BNP Paribas Open de France, elle s’est inclinée à chaque fois face à … Kamiji. Elle tentera cette année de rompre le cycle !

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: Finaliste en 2016.

Son classement : 1ère mondiale

Les Outsiders

L’armada hollandaise compte 4 joueuses dans le top 10 mondial dont Aniek Van Koot, 3ème mondiale. Âgée de 27 ans, Van Koot est une sérieuse outsider pour cette 33ème édition du BNP Paribas Open de France. Elle a encore prouvé lors de Roland-Garros qu’elle pouvait jouer les trouble-fête car, après une victoire inaugurale face à Montjane la Sud-Africaine, elle a bousculé Yui Kamiji l’emmenant dans un tie-break serré (6/3 7/6(8)). Titrée à Bolton, sa saison est moins spectaculaire que celles de Kamiji et De Groot mais elle reste largement positive (22 victoires, 8 défaites). Déjà lauréate en 2011 et 2012, ce serait une belle surprise de la voir triompher une 3ème fois à Antony.  

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: Vainqueur en 2011 et 2012.

Son classement : 3ème mondiale

1
Victoires cette année pour Van Koot

L’actuelle n°6 mondiale réalise une première moitié de saison plus que prometteuse. Titrée à l’Israël Open et au Korea Open, Lucy Shuker a déjà atteint la barre des 20 victoires en 2018. Ce n’est pas un mince exploit. Ancienne sur le circuit puisqu’elle est âgée de 38 ans, Shuker n’arrive toutefois pas à passer le dernier palier qui lui manque pour devenir l’une des toutes meilleures joueuses du monde.  Cette année, elle n’a pas réussi à battre une joueuse mieux classée qu’elle, perdant face à Kamiji, De Groot ou encore Ellerbrock. Elle devra hausser son niveau de jeu pour gagner une première fois le BNP Paribas Open de France, elle qui reste sur une demi-finale en 2017.

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: Demi-finaliste en 2017.

Son classement : 6ème mondiale

Elles seront à surveiller...

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: Finaliste en 2013

Son classement : 4ème mondiale

Son meilleur résultat au BNP Paribas Open de France: Finaliste en 2011 et 2012.

Son classement : 5ème mondiale

Auteur: Valentin Desanges