Les caractéristiques du fauteuil de tennis

Le fauteuil de tennis est l’élément incontournable de tous les joueurs de tennis fauteuil. Comme la raquette de tennis, le fauteuil de tennis doit convenir parfaitement à celui qui l’utilise d’un point de vue sportif et physique, en fonction du handicap. Cet outil est très complexe et demande une connaissance parfaite pour pouvoir le maîtriser. Le fauteuil de tennis est composé de 9 parties qui remplissent chacune un rôle bien particulier.

La roue anti-bascule arrière

Elle empêche le joueur de basculer en arrière pendant qu’il exécute les mouvements de poussée. Le joueur peut en positionner 1 ou 2 sur son fauteuil, elle est toujours à l’arrière du fauteuil.

La palette

Au tennis fauteuil, il est interdit de poser un pied au sol pour les frappes. Chaque joueur positionne la palette en fonction de leur stabilité dans le fauteuil. Pour les blessés médullaires, cette palette sert de cale-pieds pour que ces derniers ne bougent pas au moment du jeu.

Les grandes roues

Les roues sont sûrement la partie la plus visible et la plus importante du fauteuil. Il existe 3 tailles de roues : 24, 25 et 26 pouces. Les joueurs adaptent la la taille de roue en fonction du développement de leur puissance. Les roues doivent être changer et regonfler régulièrement pour une performance accrue.

La barre de carrossage

C’est elle qui permet l’inclinaison des deux grandes roues. Elle facilite également la mobilité du joueur et le développement de la force.

L’assise

Un coussin est positionné sur chaque assise. Il est plus ou moins épais selon le confort du joueur et le besoin de prévention des escarres chez les joueurs blessés médullaires. De plus en plus, les fauteuils sont construits sur mesure pour un plus grand confort au niveau de l’assise notamment.

Les mains courantes

Les grandes roues possèdent chacune une main courante pour permettre au sportif de pousser et diriger son fauteuil. La qualité des mains courantes est particulièrement importante car si elles glissent ou qu’elles n’accrochent pas bien la main du sportif, la qualité de son déplacement sera impactée.

Le dossier

Le dossier est bas pour les sportifs possédant toutes leurs capacités au niveau du buste afin de favoriser une plus grande mobilité du haut du corps. Le dossier est haut pour les sportifs atteints au niveau du buste pour favoriser la stabilité dans le fauteuil (grâce à un appui dorsal).

Les sangles

Elles permettent au sportif d’être maintenu dans son fauteuil. Tous les joueurs ne possèdent pas de sangles et permettent surtout la stabilité au moment de l’exécution des frappes. Elles peuvent également servir lors des chutes pour que le joueur ne soit pas éjecté du fauteuil.

Les petites roues avant

Les petites roues avant servent à l’équilibre généralement du fauteuil mais également offre la garantie d’un déplacement plus rapide et performant.

Quelques exemples de fauteuil de tennis