Les favoris dames de l’édition 2019

Après une édition 2018 marquée par le sacre de la Hollandaise, Diede De Groot, l’édition 2019 du BNP Paribas Open de France promet d’être très relevée. Le top 10 dans son intégralité sera présent à Antony pour tenter de remporter le titre. Tour d’horizon des favoris dames.

Yui Kamiji, Diede De Groot : un duo de favoris

Les deux finalistes de l’édition précédente, Diede De Groot et Yui Kamiji, seront à nouveau les favoris du tournoi. Elles sont numéros 1 et 2 mondiales et dominent le circuit du tennis fauteuil depuis maintenant quelques années. L’Hollandaise et la Japonaise sont des rivales à tel point que les autres joueuses ne présentent plus une menace sérieuse. Depuis le début de l’année, seule Aniek Van Koot a réussi à battre l’une des deux, en l’occurrence Diede De Groot.
Leur rivalité est sans commune mesure. En 2019, elles se sont affrontées déjà à 4 reprises pour un bilan de 2 victoires à 2. Sur l’ensemble de leurs carrières, Yui Kamiji mène 14 à 11. Le BNP Paribas Open de France est un lieu privilégié de leur rivalité puisqu’elles se sont rencontrées quatre fois à Antony. Elles pourraient encore se retrouver cette année si la logique est respectée.

Van Koot, Capocci, Whiley : une flopée de prétendantes

Sur la route de la finale, les menaces seront quand même multiples pour Diede De Groot et Yui Kamiji. A commencer par Aniek Van Koot, n°3 mondiale, est seule joueuse, autre que Yui Kamiji, à avoir battu Diede De Groot cette saison. L’Hollandaise, qui vient de perdre à Amiens en finale face à Yui Kamiji, est une adversaire expérimentée, dotée d’une très belle main. L’année passée, elle avait perdu en quarts de finale face à Giulia Capocci.

Giulia Capocci

Justement, l’Italienne sera également à surveiller à Antony. En pleine progression depuis maintenant deux ans, elle s’approche doucement du top 3. Son jeu tout en puissance pourrait bien déstabiliser ses opposantes. L’année passée, Giulia Capocci avait atteint le dernier carré.

Enfin, Jordanne Whiley sera également un outsider sérieux à la victoire finale. La Britannique revient fort après sa pause maternité qu’elle s’était octroyée après les Jeux de Rio. L’ancienne n°3 mondiale vient de remporter 27 victoires en à peine quatre mois pour se hisser à nouveau dans le top 10 mondial.

Moreno, Lvova : elles seront à surveiller

En dehors des traditionnelles favorites, certaines joueuses pourraient bien tirer leur épingle du jeu à la lecture de leur forme actuelle. C’est le cas notamment de Maria Florencia Moreno, vainqueur de l’Open de Vendée en venant à bout de Kruger et Capocci. L’Argentine n’en finit pas de progresser et cherchera à faire mieux que son quart de finale de l’année passée.

Maria Florencia Moreno

Pour Viktoriia Lvova, il s’agira de chercher à remporter son premier match au BNP Paribas Open de France après deux échecs. Cela semble à sa portée tant la jeune Russe de 20 ans impressionne par sa qualité de jeu en 2019.

Famin, Mörch et Fairbank: Les Françaises pour un exploit

La France sera représentée par ses trois meilleures sportives: dans l’ordre du classement, Charlotte Famin, Emmanuelle Mörch et Charlotte Fairbank. La n°1 française, Charlotte Famin, sera la meilleure chance française en simple, elle qui occupe la 21ème place mondiale. Elle a eu de bons résultats cette année, en double surtout, et cherchera à briller au BNP Paribas Open de France. Pour Emmanuelle Mörch et Charlotte Fairbank, associées en double, tous les rêves seront permis si elles se libèrent totalement de l’enjeu.

Auteur: Valentin Desanges