OPEN DE FRANCE 2015 – JOUR 1 – mardi 23 Juin

Kunieda--1-smallAprès une cérémonie protocolaire hier soir en présence des officiels et des sponsors, le tournoi a enfin pu commencer ce mardi 23 juin, sous un franc soleil retrouvé après le passage pluvieux de la veille et une température qui restait malgré tout relativement fraîche doublée de rafales de vent sur les courts tout au long de cette première journée qui, comme à l’accoutumée, se sera distinguée par le nombre de ses matchs rapidement expédiés pour la plupart des têtes de série entrés en lice dès ce début d’après midi.

Cette année le tirage au sort aura réparti les joueurs de manière relativement plus équilibrée que l’an dernier de part et d’autre des 2 moitiés de tableau chez les hommes, ce qui est de bonne augure pour les phases finales de ce tournoi où l’on devrait très logiquement retrouver tous les plus illustres joueurs de la catégorie.

Les matchs de cette première journée, tous d’une grande intensité, auront une fois encore confirmé quelques grands talents.

Parmi eux on notera dans la catégorie des Quads la victoire de la française Sophie Fraioli qui l’emporte sur l’autrichien Peter Tatschl en 2 sets 6/4 6/3, la particularité de cette catégorie étant d’être mixte, on retrouve donc des matchs opposants parfois aussi des hommes et des femmes.

Dans le simple messieurs le tenant du titre et actuel N°1 mondial Shingo Kunieda (JPN) pour sa part ne laisse aucune chance à Yoann Quilliou (FRA) 6/0 6/1 à l’issue d’un très beau match tout de même, alors que Nicolas Peifer (FRA) tête de série N°3 cette année, se défait de son côté assez facilement de la légende néerlandaise du tennis fauteuil, l’ancien multiple vainqueur du tournoi Ricky Molier sur un score de 6/2 6/0.

De leur côté le néerlandais Maikel Scheffers et le belge Joachim Gerard survolent littéralement leur match, 2 garçons en forme et à surveiller de très près sur cette édition 2015 avec des scores finaux qui ne laissent aucune place à l’interprétation, respectivement 6/0 6/1 et 6/0 6/0 sur leur adversaire du jour, le français Lahcen Majdi et l’Israélien Adam Berdicheveski.

Idem pour le jeune et puissant argentin Gustavo Fernandez qui ne donne pas plus d’espoir a son rival italien Luca Arca, battu sèchement en 6/0 6/0.

Le match le plus disputé de la journée se déroulera sur le court central, opposant le français Fréderic Cattaneo au Suédois Stefan Olsson, 2 grands habitués des phases finales des tournois internationaux. Le tirage au sort les aura confronté dès le premier tour dans un duel dont le français sortira vainqueur, au terme d’un match à rebondissements, ce dernier remportant le premier set juste avant de concéder le second à son rival suédois. Ce n’est qu’à l’issu d’un match qui se sera prolongé au delà l’heure et demi de frappes acharnées, que Frederic Cattaneo reprendra l’ascendant sur son opposant pour l’emporter au jeu décisif dans le dernier set 6/3 4/6 7/6.

Enfin du côté des favoris de ce tournoi 2015, à noter la présence de Stéphane Houdet (FRA) qui faisait une entrée très suivie sur le court central en fin d’après midi pour un match éclair, expédiant son adversaire autrichien Joseph Riegler en moins d’une demi heure de confrontation 6/0 6/0.

On remarquera lors de ce match le nouvel équipement de la star française qui a travaillé longuement cet hiver sur la mise au point d’un nouveau fauteuil entièrement en carbone, dans lequel il vient se loger dans une position très singulière qui ne laisse aucun doute sur ses intentions concernant ce tournoi. Le lion est venu une nouvelle fois, et plus que jamais encore pour renouer avec la victoire finale sur cet évènement.

Demain nous devrions voir entrer en lice les joueuses du simple dames, avec notamment la jeune japonaise et tenante du titre Yui Kamiji, qui nous a confié être particulièrement bien préparée cette année, prompte à reprendre sa place de numéro 1 mondiale à l’issu de cette semaine de compétitions.

Les photos de Grégory Picout – la vidéo de Théo Sauvage