Sam Schröder, l’héritier

A seulement 20 ans, Sam Schröder est devenu le 9ème joueur à remporter le BNP Paribas Open de France en catégorie quad. Le Hollandais, blessé pendant une année, vient d’atteindre le meilleur classement de sa carrière et s’impose comme le présent et le futur de sa discipline. 

La surprise du BNP Paribas Open de France 2019

Alors que chez les dames et les messieurs les favoris remportaient la compétition sans trembler, l’édition quad 2019 du BNP Paribas Open de France réservait une magnifique surprise. Après le triomphe inattendu l’année passée de Koji Sugeno, c’est Sam Schröder qui a crée la surprise en remportant pour la 1ère fois de sa carrière le tournoi. Si sa victoire était inattendue, elle s’est imposée comme une évidence au fil de sa semaine parisienne. Car, après avoir battu en match d’ouverture l’ancien n°1 mondial, Shraga Weinberg, il a réalisé deux performances de choix pour atteindre la finale: battre Heath Davidson, alors devant lui au classement, et Koji Sugeno, tenant du titre. Enfin, en finale il a dominé le malheureux britannique, Andy Lapthorne (6/1 5/7 6/1). Impressionnant. 

Photo: Yonathan Kellermans

Un retour de blessure fabuleux 

Depuis que Sam Schröder a retrouvé les chemins de la compétition, la réussite ne le quitte plus. En moins d’un an, il a déjà glané 9 titres en simple (1 Super Serie, 4 ITF1, 3 ITF2 et 1 ITF3) et 3 titres en double. Sa victoire au BNP Paribas Open de France est sa 1ère en Super Serie. Première d’une longue série. En 2019, il n’a perdu que trois petits matchs, deux fois aux Etats-Unis et une fois au Japon. Surtout, Sam Schröder reste sur une série de 7 victoires d’affilées. Définitivement l’homme en forme. 

Sam Schröder en compagnie de son coach.

Le futur n°1 mondial ? 

Son titre à Antony lui a permis d’obtenir le meilleur classement de sa carrière. Il est actuellement n°5 mondial, intercalé en Koji Sugeno et Heath Davidson. Une véritable performance pour celui qui n’a repris la compétition qu’en juillet dernier. Sam Schröder est à 250 points de la 4ème place, place qui offre la possibilité de jouer les Grands Chelem. Effectivement, chez les quad, seulement les 4 meilleurs joueurs du monde ont l’occasion de disputer ses tournois qui rapportent énormément de points. Pour comparer, une victoire au BNP Paribas Open de France offre 650 points au vainqueur tandis qu’un sacre à l’US Open, par exemple, donne 800 points. Autrement dit, si Sam Schröder veut espérer prendre la place de Dylan Alcott, n°1 mondial, il doit participer aux Grands Chelem. Cette performance est totalement à sa portée. 

Auteur: Valentin Desanges