Tennis en fauteuil – Bilan du mois de mai

L’actualité du tennis en fauteuil  en mai a été riche avec notamment le Japan Open et la célèbre BNP Paribas World Team Cup. A quelques jours du début du BNP Paribas Open de France, nous dressons le bilan du mois de tennis en fauteuil. 

 

L’exploit : Israël, à nouveau finaliste en Quad !

La demi-finale entre l’équipe d’Israël et l’équipe des Etats-Unis va rester dans les annales ! Petit rappel : une rencontre se dispute au meilleur des trois matchs avec deux simples et un double. Le premier match de cette demi a opposé Noam Gershony, l’Israélien ancien champion olympique en 2012, à Bryan Barten, l’américain, actuel n°8 mondial. C’est Gershony qui a remporté le match (6/2 7/6(4)) ce qui confirme que même s’il ne possède plus de classement ITF, il conserve un excellent niveau de jeu. David Wagner, n°1 mondial de sa catégorie, devait donc gagner son match face à Patrick Ben Uriel (6/1 6/0), pour recoller à un point partout. La stratégie des Israéliens a été de laisser se reposer Shraga Weinberg, ancien numéro 1 mondial âgé de 52 ans, dans l’optique du double décisif. La paire d’anciens, composée de Gershony et Weinberg, s’est imposée au terme d’un match épique ponctué d’un 12 à 10 au super tie-break, et d’une balle de match sauvée sur une volée manquée de Wagner. La même tactique a été adoptée en finale face aux Australiens, mais sans la victoire finale au bout (défaite 2-1).

 

Retrouvez tous les résultats de la BNP Paribas Open World Team Cup

Le joueur : Takashi Sanada, en pleine forme

Il n’est jamais évident de vivre dans l’ombre d’une légende telle que Shingo Kunieda. C’est pourtant ce que vit Takashi Sanada, le n°2 japonais et actuel n°8 mondial. La victoire finale du Japon au BNP Paribas World Team Cup lui revient aussi. car Sanada a remporté tous ses matchs, notamment son simple en finale face à Reid après avoir sauvé deux balles de match… Peu médiatisé, Sanada réalise une saison époustouflante avec 26 victoires pour 6 défaites. Largement positif. En mai, il n’a perdu que face à Gordon Reid en finale du Korean Open et face à … Kunieda en quart de finale du Japan Open. Il sera l’un des hommes à suivre lors du BNP Paribas Open de France.

Sanada en bleu en double avec Miki

La stat': 30

30, comme le nombre de titres remportés par l’équipe féminine des Pays-Bas, qui gagne son 30ème titre en 33 ans. En sauvant 2 balles de match lors du double décisif de la finale de la World Team Cup, la paire De Groot et Van Koot n’est pas passée loin de la défaite. En face, l’équipe chinoise était encore au rendez-vous, pour la 3ème année d’affilée.

La joueuse : Yui Kamiji, le presque sans-faute

On ne peut pas dominer son sport plus que Yui Kamiji ne le fait. La Japonaise a triomphé à 25 reprises en simple cette année et à 16 reprises en double, pour seulement 2 petites défaites. En mai, elle a réalisé le sans-faute en individuel, remportant le Japan Open et le Daegu Open devant un public acquis à sa cause. Encore plus révélateur de sa domination sur le circuit féminin, elle n’a pas perdu le moindre set depuis sa défaite face à Diede De Groot en finale de l’Open d’Australie. Il est vrai que depuis, elle n’a plus eu à affronter une de ses rivales hollandaises. Le prochain choc est annoncé à Antony.  

Le programme à venir

Le circuit Uniqlo Wheelchair Tennis Tour vient poser ses valises en France durant le mois de juin avec, en point de mire, le BNP Paribas Open de France du 19 au 24 juin prochain. Avant cela, le second Grand Chelem aura lieu Porte d’Auteuil mettant aux prises les 7 meilleurs mondiaux et meilleures mondiales. On peut cependant regretter que les Quads ne soient toujours pas autorisés à jouer sur la terre battue parisienne… Enfin, dernier évènement avant le BNP Paribas Open de France, le tournoi de l’île de Ré, ITF 1 Series.

Auteur: Valentin Desanges